Le livre noir de la Révolution Française
ESCANDE (Renaud, sous direction de)
48.00 €
Disponible en stock
Légitimes et glorieux, festifs et fraternels, fruits d'une "raison" attendue par les siècles : c'est ainsi que sont habituellement présentés les événements de ce qui fut aussi l'une des périodes les plus sanglantes de l'histoire, inaugurant tragiquement une succession de révolutions et de conflits qui marquèrent l'Europe jusqu'au milieu du XXè siècle.
Il est toujours dans l'intérêt d'une nation de faire briller quelques mythes fondateurs et dans l'intérêt de ceux qui ont pris le pouvoir de masquer la violence et l'arbitraire sur lesquels ils ont assis leur domination. Mais l'histoire ne s'écrit pas comme la mythologie, et son exigence de vérité ne devrait pas s'encombrer de visées utilitaristes.
Cet ouvrage n'entend pas "noircir" des faits qui témoignent par eux-mêmes. Cette violence inouïe - qui pourtant se réclamait des Lumières - produisit une onde de choc telle qu'elle devait s'étendre sur plusieurs générations. Elle entraîna avec elle, sur le phénomène révolutionnaire, toute une série d'oeuvres et de réflexions critiques dont on dénie trop vite, souvent, la légitimité.
Avec les contributions de Jacques Alibert, Pascale Auraix-Jonchière, Michaël Bar Zvi, Henri Beausoleil, Christophe Boutin, Jean-Pierre et Isabelle Brancourt, Jean des Cars, Bruno Centorame, Jacques Charles-Gaffiot, Jean Charles-Roux, Pierre Chaunu, Stéphane Courtois, Marc Crapez, Dominique Decherf, Ghislain de Diesbach, Jean Dumaine, Bernard Fixes, Alexandre Gady, Jean-François Galinier-Pallerola, Stéphane Giocanti, Pierre Glaudes, Jacques de Guillebon, Fabrice Hadjadj, Tancrède Josseran, Philippe Lanvaux, Emmanuel Le Roy Ladurie, Xavier Martin, Frédéric Morgan, Alain Néry, Arnaud Odier, Paul-Augustin d'Orcan, Dominique Paoli, Jean-Christian Petitfils, Jean-Michel Potin, Pierre-Emmanuel Prouvost d'Agostino, Frédéric Rouvillois, Jonathan Ruiz de Chastenet, Reynald Secher, Jean Sevillia, Renaud Silly, Rémi Soulié, Jean Tulard, Sarah Vajda, Jean de Viguerie, Grégory Woimbée, ainsi que de nombreux textes et documents inédits.