Le coeur de Louis XVII ? Au-delà du doute, l´espérance
MOUTON-RAIMBAULT (Claude)
12.00 €
Disponible en stock
L'ADN a parlé. Mais est-ce bien le cœur de Louis XVII qui a été inhumé, le 8 juin 2004, avec l'accord du ministère de la Culture, près des tombeaux de Louis XVI et de Marie-Antoinette, dans la basilique de Saint Denis, nécropole de nos rois ? N'est-ce pas plutôt celui du premier dauphin, Louis-Joseph, décédé en 1789 ? Des personnalités, comme le professeur Jean Tulard, de l'Institut, ou l'historien Alain Decaux, ne l'excluent pas. Deux ouvrages importants et contradictoires ont paru sur cette affaire : Louis XVII, la vérité. Sa mort au temple confirmée par la Science (Ed. Pygmalion, 2000), de Philippe Delorme, orléaniste ; et Louis XVII avait-il deux cœurs ? (Ed. de Paris, 2004) de Philippe A. Boiry, naundorffiste. Dans cet essai critique, Claude Mouton-Raimbault tâche de démêler les thèses en présence. Sa conclusion est qu'un doute subsistera, tant que les ADN du crâne inhumé au cimetière Sainte-Marguerite à Paris et des cheveux conservés à Pontoise n'auront pas été faits. Cependant, le doute ne saurait l'emporter sur l'espérance d'une vraie restauration, dont Louis XVII (qu'il soit ou non mort au Temple) demeure le symbole, en attendant que se réalisent les promesses du Sacré-Cœur à la France.