Paris. ´Sous le pont des souvenirs coule la Seine.´
BRIGNEAU (François)
45.73 €
Disponible en stock
Voici la mémoire de Paris. Elle s'appelle la Seine. Certains géographes la confondent avec le fleuve du même nom qui prend sa source sur le plateau de Langres, à 471 m. d'altitude. C'est là une grossière erreur. La vérité est que cette eau ternie qui clapote entre les quais est le miroir conservateur dans lequel Paris s'est regardé naître et grandir. Les jours de feu et les soirs de fêtes, c'est vers lui qu'il a penché son visage sanglant ou fardé. Siècle après siècle il y a admiré sa taille et son port ; il s'y est flatté de ses charmes ; le mirage de sa puissance et sa richesse lui ont donné un sombre orgueil que le reflet de ses misères et de ses plaies n'a fait qu'exciter. La dernière ombre du dernier gratte-ciel, coulant comme de la boue, sous la pluie des guerriers noirs venus des autres mondes, ce sera encore la Seine qui l'emportera.