Chronique de la persécution religieuse. Les croyants face au KGB
VINS (Georgiz)
5.95 €
Disponible sous peu
".Tout ce que je viens de dire, au sujet des persécutions familiales dues à la foi de ses divers membres, n'est pas du tout exceptionnel. Des milliers d'autres familles croyantes d'Union-Soviétique partagent d'identiques expériences. Des milliers de fidèles se sont adressés à vous à différentes reprises à ce sujet. Ils vous ont signalé les tortures subies dans les prisons et dans les camps, les enlèvements d'enfants de parents croyants, l'interruption de paisibles services religieux par l'irruption de la milice, les confiscations et la mise à sac de maisons de prière, les razzias et les destructions de littérature chrétienne, les interrogatoires d'enfants sur les questions religieuses, les calomnies répandues par la presse communiste, la persécution systématique des membres du Conseil d'Eglise, la constitution (entre 1942 et 1944) d'une soi-disant liberté religieuse en récompense de la collaboration entre l'Etat et l'Eglise acceptée par le Conseil national des chrétiens évangéliques baptistes "enregistrés" (V.S.E.C.B.), grâce à l'existence duquel il est possible de nous appliquer toutes ces mesures illégales." (D'une lettre de G.P Vins adressée aux dirigeants soviétiques en décembre 1970.)