Marie-Antoinette victime de la subversion
HUPIN (Gérard)
13.50 €
Disponible en stock
La vie de la Reine Martyre - la "Chevalière de la Mort" comme l'appela Léon Bloy - a suscité de très nombreux ouvrages. Aucun, croyons-nous, n'a suffisamment mis en lumière le complot ourdi par la Subversion contre Marie-Antoinette.
Ce qui fait l'originalité et l'intérêt historique de ce livre de Gérard Hupin, c'est précisément l'importance qu'il accorde aux prémices et au développement de ce complot, à ceux qui en ont assuré le succès, et notamment à la Maçonnerie dont l'hypocrite participation n'est pas douteuse.
L'auteur démonte le mécanisme de la campagne de basses calomnies menée contre Marie-Antoinette. Il a pris connaissance de nombreux pamphlets orduriers qu'il est parvenu à se procurer. Ces pamphlets, parfois "ornés" de gravures pornographiques, inspirés et diffusés par les soins de la Maçonnerie, d'agents révolutionnaires et même de canailles à la solde de puissances étrangères, ont puissamment contribué à saccager la réputation de la reine et à la faire mourir sur l'échafaud. De ces libelles, l'auteur dresse un inventaire et reproduit certains passages, révélateurs de la pourriture des esprits qui explique en partie les horreurs et les crimes de la Révolution.
Dans la dernière partie de l'ouvrage, Gérard Hupin fait ressortir, en des pages émouvantes, combien Marie-Antoinette fut grande, non seulement par le courage, par la résistance opiniâtre et intelligente qu'elle opposa, pendant plus de quatre ans, aux ennemis de la Monarchie, mais aussi par l'acceptation sublime de son destin et des souffrances indicibles qui lui furent infligées.