Planification mondiale de la population
BERGER (Amiral Michel), EGNELL (Axel)
10.00 €
Disponible en stock
Les campagnes de lutte contre une prétendue "surpopulation" ne sont dictées ni par des considérations économiques, ni par un souci de sécurité alimentaire, ni par des impératifs écologiques. Le mythe de la surpopulation n'est qu'un mauvais prétexte pour une idéologie qui demeure. Les véritables motivations sont politiques, philosophiques et religieuses. Elles comportent une modification de la conception de l'homme, une soumission totale de l'individu à l'État, le contrôle complet de la société.
Le langage de la peur démographique est aujourd'hui doublé d'un discours sur des valeurs nouvelles (santé reproductive, philosophie du "gender", gouvernance globale. ). Les "filiales" de l'ONU, les conférences internationales, les ONG servent de relais. Les États-Unis ont une place essentielle dans ce concert, ils ont fait de la planification des populations un enjeu stratégique.