Le camouflet de Strasbourg
CHELAIN (André)
14.50 €
Disponible en stock
Un jugement de grande portée
La France, ainsi que de nombreux autres pays européens, a développé un riche arsenal de lois restreignant gravement la liberté d'opinion afin de préserver, selon le législateur, l'ordre public ou les intérêts de groupes déterminés. Ce faisant, des pans importants des libertés individuelles ont été mis à mal par l'ensemble des mesures liberticides votées par le parlement ou décrétées par le gouvernement depuis 1938.
L'aggravation permanente des lois répressives est devenu un sujet de préoccupation pour un nombre croissant de législateurs comme Jacques Toubon ou Simone Weil. Néanmoins le terrorisme intellectuel mis en œuvre par des minorités ethno-religieuses paralyse le parlement et interdit de fait tout contrôle de la constitutionnalité des lois liberticides.
C'est pourquoi le jugement du 3 septembre 1998, de la Cour européenne des droits de l'homme, condamnant la France pour son atteinte au droit à la liberté d'expression des défenseurs du maréchal Pétain, marque un tournant important dans la préservation des libertés publiques en France. Ce texte est à lire, à méditer et à adresser à son parlementaire pour qu'il puisse prendre conscience de la gravité de la situation des libertés en France.