Comme l´or passé au feu. Carl Leisner 1915-1945
LEJEUNE (René)
13.00 €
Disponible sous peu
René Lejeune, né en 1922 à Bitche (Lorraine). A enseigné aux lycées de Metz et d'Alger ainsi qu'à la Faculté des Lettres et à l'Institut d'Etudes politiques de l'Université de Strasbourg. Proviseur du Lycée Pasteur de Sâo Paulo. Directeur général de l'Ecole internationale de Genève. Journaliste (Le Monde, La Croix, Tribune de Genève, Stella Maris .). Auteurs d'ouvrages biographiques, historiques et de spiritualité. Père de dix enfants.  

Strasbourg, 8 octobre 1988. Jean-Paul II dialogue avec 42000 jeunes Européens d'Est et d'Ouest. Au cours de sa seconde intervention, le Pape donne Carl Leisner comme modèle à la jeunesse d'Europe.
Qui donc est Carl Leisner ? Originaire de la délicieuse petite ville de Clèves, que Mme de La Fayette a rendu familière aux Français, Carl a 18 ans quand Hitler accède au pouvoir. Alors que l'Allemagne accueille le chef nazi comme un libérateur - il Y a 7 millions de chômeurs - Carl rejette instinctivement le Führer et le nazisme. Son journal intime, qu'il tient depuis l'âge de12 ans, en témoigne. En 1933, il est chef de la jeunesse catholique de la région de Clèves. Un an plus tard, il l'est pour l'ensemble du diocèse de Munster en Westphalie. C'est un merveilleux entraîneur de jeunes. Randonnées à pied et en vélo, camps, exploration de la nature, guitare et chants : les jeunes le suivent dans l'enthousiasme. Au cœur de son action : le Christ. En 1934 alors que les foules vocifèrent "Heil Hitler", il écrit dans son journal "Christ est ma passion, Heil!"
Il hésite longtemps entre le mariage et le sacerdoce. Fonder une famille chrétienne, quelle merveille ! L'appel au sacerdoce l'emporte. Il est ordonné diacre en 1939. Huit mois plus tard, il est arrêté et déporté dans le camp de concentration de Dachau. Il y atteint un sommet de sainteté ! Le 17 décembre 1944, il est ordonné prêtre, en secret, par Mgr Piguet, évêque de Clermont-Ferrand. Grandiose événement de catacombes ! Il est déjà atteint à mort. En août 1945, il meurt, à 30 ans, purifié, comme l'or passé au feu. Son procès en béatification est engagé depuis 1975.