Homélies sur les épîtres de saint Paul. 4 - Lettres à Timothée, Tite, Philémon, Hébreux
JEAN CHRYSOSTOME (Saint)
27.40 €
Disponible en stock
Paul, apôtre de Jésus-Christ, selon l'ordre de Dieu notre Sauveur et Seigneur, Jésus-Christ, notre espérance, à Timothée, son vrai fils dans la foi (ITm, 1-2).
[.] "Paul, apôtre de Jésus-Christ, suivant l'ordre de Dieu". Il ne dit pas en ce passage, "appelé", mais "suivant l'ordre" ; il débute ainsi pour empêcher que Timothée, voyant qu'on lui parle sur le même ton qu'aux autres disciples, n'en soit blessé par une faiblesse trop ordinaire aux hommes. Et où Dieu a-til donné cet ordre ? On trouve, dans les Actes des apôtres, que l'Esprit dit : "Mettez-moi à part Paul et Barnabé" (Act. XIII, 2). Partout, dans ses épîtres, Paul prend le nom d'apôtre, apprenant ainsi à celui qui l'écoute à ne pas croire que ses paroles soient des paroles humaines ; car l'apôtre (l'envoyé) ne peut rien dire de lui-même, et le nom d'apôtre élève la pensée de l'auditeur jusqu'à Celui qui l'envoie. Aussi met-il ce titre en tête de ses épîtres, comme garant de la croyance que méritent ses paroles, et il s'exprime ainsi : "Paul, apôtre de Jésus-Christ, selon l'ordre de Dieu, notre Sauveur".
"Surnommé Chrysostome, c'est-à-dire Bouche d'Or, saint Jean était appelé de son vivant Jean d'Antioche, car il était né dans cette ville en l'an 344.
Tour à tour ermite, puis prédicateur renommé, il succède à Nectaire au patriarcat de Constantinople en 397. Très aimé du peuple pour sa piété et l'exemple de vie simple qu'il donne, il inquiète les puissants et ceux qu'indisposait sa liberté de parole. Déposé sur ordre de l'empereur, rappelé, à nouveau éloigné, il meurt en septembre 407 sur la route de son dernier exil. Le 27 juin 438, son corps est ramené triomphalement à Constantinople, le pape Innocent ayant déjà cassé la sentence de condamnation qui avait été portée contre le saint patriarche. Saint Jean Chrysostome est Docteur de l'Église et l'un des quatre plus grands Pères de l'Église d'Orient.
Saint Jean Chrysostome, parmi les admirateurs et commentateurs de saint Paul, est le plus célèbre. On en trouvera, dans ces quatre volumes, son magnifique commentaire. De celui-ci, nous avons principalement retranché - mais sans nuire au suivi de l'explication - les exordes, les résumés, les digressions et les grandes exhortations morales qui terminent les homélies, mais qui concernent souvent sur un sujet d'actualité sans rapport avec le passage commenté.
Nous n'y avons rien ajouté. Le commentaire du saint Docteur qui suit, verset après verset, est ainsi plus facile à lire et à goûter : on appréciera la simplicité et la profondeur, mais aussi l'actualité de ces homélies adressées aux membres si divers de l'assemblée chrétienne."
Jacques de Penthos