La fiche anthropométrique de Jésus - Evangile et linceul - Dossier photographique
LEGRAND (Antoine)
10.20 €
Disponible en stock
Reconnu depuis dix-neuf siècles comme le Linceul du Christ portant une image de Celui-ci "non faite de main d'homme", le Linceul, aujourd'hui à Turin, a été vénéré par les chrétiens depuis les origines comme l'attestent de multiples documents historiques et artistiques.
En 1898, la première photographie de l'empreinte du visage révèle au développement un extraordinaire portrait positif. C'est le début de l'histoire scientifique de cette pièce archéologique unique au monde et "non-reproductible", qui, depuis plus d'un siècle, aura été étudiée par les plus grands spécialistes mondiaux de toutes disciplines. Au premier rang de celles-ci, il y a les constats décisifs de la chirurgie et de la médecine sur "l'empreinte sans contact" et les traces de sang "sans arrachement".
La tentative de datation du tissu par le Carbone 14 comme étant du XIIIe siècle n'expliquera évidemment pas la formation de l'image sur le Linceul dont on a, par ailleurs, des preuves certaines de l'existence antérieurement à cette date ! Bien plus, elle obligera à un travail méthodique d'organisation logique de l'ensemble des résultats certains à ce jour : preuves contraignantes que le Linceul "ne peut pas ne pas être" la véritable pièce à conviction "infalsifiable" du récit authentique, par les Evangiles, de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ.
Mettant de côté volontairement les multiples conjectures gratuites ou fantaisistes pour attirer l'attention sur l'essentiel certain, ce qu'il faut retenir, ce dossier photographique a pour but de permettre au lecteur de bonne foi de relire les Evangiles et de regarder le Linceul. Pour que, lui aussi, aujourd'hui, puisse constater et conclure.