Les Français sous le casque allemand : Europe 1941-1945
LAMBERT (Pierre-Philippe), LE MAREC (Gérard)
25.35 €
Epuisé
En France, de 1941 à 1945, plusieurs milliers d'hommes et quelques centaines de femmes ont porté l'uniforme allemand. Leur motivation principale était à l'époque "la guerre contre le bolchevisme", mais certains d'entre eux, très jeunes, étaient mus aussi par le goût insensé de l'aventure.
Le lecteur découvrira ici des itinéraires incroyables, au sein de toutes les unités allemandes, v compris les plus difficiles à pénétrer : ainsi, même la Leibsiandarte Adolf Hitler a compté quelques Français.
Si les unités spécifiquement issues du régime de Vichy (ou de ses satellites) telles que la LVF ou la division Charlemagne sont bien connues, il n'en va pas de même pour toutes celles, nombreuses, au sein desquelles des Français se sont portés volontaires pour revêtir l'uniforme allemand.
Combattants ou auxiliaires de l'armée et de la police - qu'il convient de distinguer en raison de leur utilisation -, ces Français perdus sont présents sur tous les fronts. En France, afin d'assurer la sécurité des arrières de la Wehrmacht, mais également à l'Est, en Italie et même en Afrique du Nord, vêtus de tenues disparates et porteurs d'insignes mal connus.
Plus d'un demi-siècle après la déroute du IIIe Reich, censé durer mille ans, Pierre-Philippe Lambert et Gérard Le Marec ont recherché les protagonistes de cette épopée tragique et sanglante.