La volonté de puissance
NIETZSCHE (Frédéric)
22.71 €
Disponible en stock
TRIDENT (EDITIONS DU). 1989. 620 g - 16 cm * 24 cm - 392 pages. Frédéric Nietzsche (1844-1900), est sans doute, avec Platon, le philosophe le plus couramment lu dans le monde. De 1872, où il publie la Naissance de la Tragédie jusqu'en 1888, son œuvre iconoclaste ne cesse de bousculer les idées reçues. Son influence considérable atteint des courants intellectuels extraordinairement divers, la plupart des grandes écoles contemporaines, de Martin Heidegger aux psychanalystes, des chrétiens en recherche aux nouveaux libéraux en passant par la révolution conservatrice et la nouvelle droite ne peuvent contourner la nécessité, la sociobiologie, d'une lecture de Nietzsche. De ce chef-d'œuvre inachevé, et posthume, Nietzsche considérait qu'il est un temple dont Zarathoustra est le péristyle. En le lisant, on entre en effet , par-delà le foisonnement très riche des centres d'intérêts antérieures - l'hellénisme et le sens de la Beauté dans les années 1870, la voie de la connaissance libératrice des années 1880 - dans le saint des saints de la pensée nietzschéenne. Cet ouvrage n'était plus diffusé en France depuis près d'un demi-siècle, pour de mauvaises raisons . Nous l'avons restitué en conformité avec la première édition publiée par les Archives Nietzsche en Allemagne en 1901, avec la collaboration de Peter Gast, et traduite en France par Henri Albert en 1906 . Ce recueil est conforme au plan adopté en mars 1887 à Nice (I. Le Nihilisme Européen -II. Critique des valeurs actuellement dominantes -III. Le principe de valeurs nouvelles -IV. Discipline et Sélection). " Frédéric Nietzsche n'est le philosophe de la volonté de puissance que parce qu'il est le Docteur de l'Eternel Retour. "