22.00 €
Disponible en stock
Le prince Philippe Pharamond de Bourbon, Capétien, âgé de dix-huit ans, fut sacré roi de France le 3 février 1999, au tournant du troisième millénaire, à la cathédrale de Reims. Il était trois heures du matin. La place et le parvis étaient déserts, les cloches muettes, les troupes et les fanfares absentes, et le peuple de France, qui dormait, ignorait l'existence de ce prince et ne connaissait même pas son nom. La cathédrale elle-même était vide, avec seulement cinq personnages rassemblés sous l'immense nef, autour du jeune roi, pour la cérémonie quinze fois séculaire du sacre : un très vieux et très énergique cardinal, une jeune fille, soeur jumelle de Philippe, et trois garçons du même âge que leur prince, qui le servaient et le suivaient fidèlement depuis le début de cette aventure commencée un mois plus tôt. Tous étaient dans la main de Dieu. 
Sire nous entraîne très loin de la réalité, mais n'est pas pour autant un roman de politique-fiction. L'auteur ne cherche pas à nous convaincre de l'utilité d'une restauration, il n'écrit pas pour le service de tel ou tel prince ou de tel ou tel prétendant. S'il est vrai que son livre illustre le principe royal et la notion du sacré dans le pouvoir, c'est de la façon la plus élevée, pour ne pas dire immatérielle. Il y a du merveilleux dans cette aventure, un côté "Chevaliers de la Table Ronde" et "conquête du Graal" transposé à notre époque. C'est une chevauchée dans le rêve, une sorte de thriller épique, catholique et royal.