Il était une fois l´Algérie d´un appelé de 1960 à 1962
PAGÉ (Georges)
19.00 €
Disponible en stock
La guerre d'Algérie a occupé la une des journaux pendant plus de sept ans.
Toute une génération, de jeunes hommes de vingt ans nés entre 1932 et 1942, est partie là-bas.
Les blessures infligées par la guerre en Algérie ont été considérables pour les hommes du contingent mais aussi importantes pour la communauté pieds noirs.
"Quelle chance d'être né au monde sur les collines de Tipasa et non à St Etienne ou à Roubaix, connaître ma chance et la recevoir avec gratitude" écrivait : Albert Camus.
Etre né et vivre sur cette terre d'Algérie était une chance. Mal informés des métropolitains considéraient qu'être nés là-bas était une faute.
Georges Pagé était un appelé métropolitain, il a côtoyé de près la communauté arabe et française, il livre ses impressions.
Après avoir contacté des acteurs privilégiés dans ce conflit : Mme le Général Valéry André, Le Général J. Massu, le Général Bigeard, le Général Grillot, le Général Gerin-Roze, le Général Merle, le Général A. de Pouilly, l'Amiral Ph. De Gaulle, le Colonel Argoud, le Commandant Hélie Denoix de Saint Marc, J.P. Chevènement, J. Chirac, P. Messmer etc.
Georges Pagé, présent en Algérie de juillet 1960 à juillet 1962, a vu vivre, souffrir, être tristes ou gais tous ces français d'Algérie, ces musulmans, ces harkis ces militaires appelés ou de carrière, a voulu par ce livre leur rendre hommage.