La Fringante
AVRON (Philippe)
13.50 €
Disponible en stock
Au XVIIIe siècle, à l'heure où les Anglais ont la maîtrise des mers ce qui des corsaires français leur vouent une haine viscérale, Jean-François Lancelot, jeune Malouin volontaire de 25 ans, arme le cotre La Fringante pour la course à l'Anglais.
Dès lors, un extraordinaire duel marin s'engage entre la rade de Saint-Malo, les îles Jersey, Guernesey, et le plateau des Minquiers.
Quinze jours de tempête, de malchance et de souffrance à chasser l'Anglais avec ténacité et haine, une course folle contre le temps et les éléments faisant vaciller hommes et embarcation à la limite de la rupture, le défi d'un jeune corsaire audacieux prêt à tout risquer pour servir ses desseins.
La Fringante allait à Lancelot - comme on peut dire d'un vêtement qu'il va à quelqu'un - : elle n'était ni trop grande, ni trop petite ; elle allait avec son âge, avec sa manière ; elle était comme lui, orgueilleuse, enragée, habile ; elle avait la tête dans les étoiles, l'intelligence vive et cette qualité que Lancelot, sans le savoir, aimait par-dessus tout, qu'il trouvait chez Briard et qui tenait de la fidélité et du dévouement total.
Préface de Noël Surcouf, l'un des derniers descendants du marin légendaire. 

Avec de très belles illustrations de Pierre Joubert, auteur émérite de nombreuses marines.