Au fond de l´horreur
VAUDOIS (Robert)
30.00 €
Disponible en stock
Quand un Français captif du IIIè Reich est "libéré" par l'Armée rouge.
Engagé volontaire pour la durée de la guerre à 18 ans, en novembre 1939, Robert Vaudois, après cinquante-cinq mois de captivité en Basse-Silésie, se voit confronté à un embarrassant dilemme : le 10 février 1945, les gardiens commandant le camp de représailles où il est prisonnier sur la rive gauche de l'Oder, prennent la fuite sous la pression des troupes de choc soviétiques ; doit-il partir en direction de l'ouest ou attendre l'arrivée des Russes ? Il choisit la seconde solution. Dès lors, "libéré" par l'avance de l'Armée rouge, il est pris entre les belligérants. L'auteur nous conte au jour le jour l'enfer d'un hiver de guerre particulièrement rigoureux en premières lignes, au sein des troupes d'assaut soviétiques, des fuyards de la Wehrmacht épuisés par cinq années de combats sans répit, de résistants acharnés d'unités d'élites national-socialistes et des fantômes allemands que sont les civils, terrés dans les villages enneigés aux ruelles jonchées de cadavres durcis par le gel. Le récit en forme de témoignage se déroule tel un film d'horreur, avec une extraordinaire sincérité de ton. Il constitue un document exceptionnel sur une époque tourmentée qui fait découvrir un aspect peu connu de cette tragique époque. 
Né le 15 avril 1921 à Paris (XIVè), Robert Vaudois a mené après guerre une carrière à la Direction de l'Aviation Civile et de la météorologie, parallèlement à une carrière de romancier à succès : plus de soixante de ses romans sont parus aux Presses de la Cité, à L'Arabesque, au Gerfaut et ses nouvelles dans l'hebdomadaire satirique Le hérisson.