Le dilemme de Jacques Maritain. L´évolution d´une pensée en philosophie politique
DICKES-LAFARGUE (Godeleine)
35.00 €
Disponible sous peu
L'itinéraire politique de Jacques Maritain est complexe et ambigu. Une première approche peut donner l'impression d'une continuité dans sa pensée, pourtant Maritain n'est pas resté fidèle à ses premiers écrits politiques. Du temps des amitiés avec l'Action française, il prend le parti de la contre-révolution. Partant d'une conception pessimiste de l'humanité, il fonde directement sa politique sur le christianisme. Il met tous ses espoirs dans une monarchie tempérée illustrée par le règne de saint Louis, celle-ci donnant la primauté au spirituel. Cependant, en décembre 1927, Rome condamne l'Action française. Deux ans plus tard paraît Religion et culture qui révèle une nouvelle identité de la pensée politique de Maritain. Il développe alors une conception originale de l'homme et de la société à mi-chemin entre l'intransigeance de ses idées de 1920 et la démocratie moderne.