Cent ans de scoutisme 1907-2007 - Rétrospective de quelques grands moments
FONTAINE (Louis)
24.00 €
Disponible en stock
" L'Histoire nous montre comme une règle qui ne souffre presque aucune exception, que les pays péniblement arrivés à l'apogée de leur prospérité et épuisés par cet effort retombent après une période de repos, dans un état de paresse et d'indifférence. Ils ne voient pas que d'autres peuples s'avancent pour les détruire, par la méthode des armes ou par la méthode plus pacifique mais aussi fatale, de la concurrence commerciale.
" Une des causes de la décadence de Rome, c'est que le peuple était un peuple de sans travail et d'oisifs. Ils fréquentaient les cirques où les gladiateurs salariés se produisaient dans l'arène. Nous voyons, nous, des foules s'amener pour regarder jouer au football des équipes de professionnels payés pour cela.
" Le football en lui-même est un jeu magnifique. Mais c'est un jeu malsain quand il détourne des foules de jeunes qui, au lieu de jouer eux-mêmes, se contentent d'être simplement les spectateurs de quelques équipiers mercenaires.
" Emmenez-moi d'ici les jeunes, apprenez leur à être virils, à jouer la partie quelle qu'elle soit, à n'être pas seulement des spectateurs et des oisifs.
" Un des buts du scoutisme est de suggérer des jeux et des activités pour développer la santé, la force, le caractère (.) Nous en servir pour inculquer les éléments de l'obéissance à la règle, de la discipline, de la maîtrise de soi, de l'ardeur, de la vaillance, de la hardiesse, de l'initiative et du désintéressement dans un jeu d'équipe. " D'après Éclaireurs, Baden-Powell (1857-1941)  

Vous aimerez aussi