La Mission du Peuple de Dieu - 20 - Les finalités communistes du capitalisme
MALYNSKI (Emmanuel Comte de)
35.00 €
Disponible en stock
La démarche des conjurés de la subversion mondiale dans le temps bolchevique "n'a rencontré face à elle que la mansuétude résignée des gouvernements en Europe" (p. 10). Comment cela s'explique-t-il ?
Le domaine où se manifeste le mieux, pour le non-naïf, la collusion du capitalisme et du communisme est le monde de la presse (on dit aujourd'hui les "media", surtout à la suite du juif Herbert Marcuse). "Visiblement le bolchevisme est sympathique à la presse du capitalisme apatride" (pp. 14, sq.) ; la logique élémentaire suffit pour former cette déduction". Il convient même d'ajouter un éclaircissement, comme une preuve supplémentaire qui prévient l'opinion contraire :
Chacun peut vérifier que "l'une des stratégies préférées et constantes des adversaires théologiques de la Trinité est le piège" : le pharisien demande benoitement à Jésus de se prononcer sur la femme adultère. le journal Le Monde, ou le Figaro, ou le Times de New-York brocarde et caricature un ministre. L'hypocrisie est satanique : bien évidemment le pharisien se f. éperdument de la pécheresse : c'est à Jésus qu'on fait un procès ; et les journaux pharisiens sont aux ordres du Khahal ; ce qu'escompte le pharisaïsme dans les deux cas c'est que l'horrible comédie ait une audience, un public qui se persuade que seule une grande âme peut réclamer que justice soit faite et là ou
le coupable puni. Tout de suite après on passe aux cours de la Bourse, au bulletin météorologique ; et le peuple est content (p. 115, sq.).
Jésus nous révèlait une fois pour toutes le commentaire des commentaires de cette sinistre farce : "Race de vipères, fils du mensonge, menteurs comme votre père le Démon." ; ici est la leçon de divine sagacité du Fils de l'Homme. Mais qui donc aujourd'hui écoute et retient les leçons du Fils de l'Homme ? (ch. V & X).
Malynski, dans cette XXème partie de La mission du peuple de Dieu, nous conduit dans les méandres de la cabale et de la Gnôse qui ronge depuis Caïn tout effort civilisateur : quelle sorte d'idée peut bien traverser l'esprit d'un homme qui offre des carottes ou des oignons à son créateur ?