Lettre ouverte à mon peuple qui meurt
ROSTOLAN (Michel de)
9.15 €
Disponible en stock
Michel de Rostoloan, 41 ans, député de l'Essonne, Président-Fondateur du Cercle Renaissance, Vice-Président National du Centre National des Indépendants et Paysans, Responsables d'Associations familiales, jette dans cet ouvrage un cri d'alarme devant le destin des Français.
Il dénonce, abordant les problèmes de la Culture, de l'Education, de la Famille et de la Drogue, le danger mortel que court notre pays de voir disparaître son identité nationale.
Alors que, dans le monde entier, on assiste à la naissance de nouveaux nationalismes et au renforcement des anciens, il semble que le monde occidental et, entre autres pays, la France, se complait à entrer en agonie. Devant l'explosion démographique des peuples du Tiers-Monde, Michel de Rostolan crie son angoisse de voir son peuple condamné, par ses propres gouvernements, à une disparition à court terme.
"Les civilisations sont mortelles", disait Paul Valéry. Michel de Rostolan, jeune député élu en 1986, pense qu'elles ne meurent que si elles ne veulent plus vivre.
C'est pourquoi, en ces quelques pages, il appelle les Français à croire en leur patrie, en leur civilisation, bref, en eux-mêmes.