Parodies et mirages ou la décadence d´un monde chrétien - Notes inédites (1935-1978)
THIBON (Gustave)
18.30 €
Disponible en stock
La vie intérieure fut l'objet essentiel de la méditation de Gustave Thibon, mais sa réflexion s'étend naturellement des choses de l'esprit aux choses de la vie et du monde.
"Une jonction s'opère spontanément dans cette âme, cette intelligence privilégiée, dit Gabriel Marcel, entre l'expérience immédiate et la spéculation la plus haute, voire la vie mystique elle-même. Dans une personnalité aussi forte, aussi cohérente que celle-ci, on peut affirmer sans hésiter que tout se tient, tous les thèmes se croisent et s'entrecroisent, et tendent à se fondre les uns dans les autres à mesure qu'on approche d'un certain foyer central, d'une intuition unique et peut être informulable.". 
Né en 1903 dans une famille de paysans provençaux, Gustave Thibon manifeste dès l'adolescence des dons prodigieux qui lui permettent de devenir, à 26 ans, celui en qui l'élite intellectuelle de l'époque reconnaît un grand esprit. Il a publié de nombreux ouvrages, dont des essais sur Klages et Nietzsche, pour qui il aura toujours une admiration passionnée. Mais la rencontre de sa vie fut celle avec Simone Weil, qu'il accueillit chez lui en 1941. Elle lui confia ses cahiers dont il publiera des extraits en 1947: La pesanteur et la grâce. Philosophe, intellectuel catholique, conférencier à travers le monde, Gustave Thibon reçut le grand prix de littérature de l'Académie française en 1964 et le grand prix de philosophie en 2000.