Reynald SECHER (1955 - )  Reynald SECHER (1955 - )
est né le 27 octobre 1955, à Nantes. Il est issu d'une famille de huit enfants, originaire du village de La Chapelle-Basse-Mer (à 24 km de Nantes) et de Challans (Vendée), qui a particulièrement souffert pendant les guerres de Vendée (1793 - 1794).
Au terme de brillantes études, il est titulaire de nombreux diplômes allant d'une licence d'histoire et géographie (obtenue en 1978) au doctorat d'Etat ès lettres (1985) en passant, entre autres, par une maîtrise d'histoire (1979), un D.E.A. de sciences historiques et politiques (1980) et un D.E.A. de droit (1982). Parallèlement, il a poursuivi une carrière de professeur, enseignant l'histoire, le droit constitutionnel et l'économie dans divers établissements secondaires et supérieurs. En principe il se destinait à continuer ce « cursus », jusqu'au moment où a été publiée en librairie (1986) sa thèse de doctorat d'Etat, sous le titre Contribution à l'étude du génocide franco-français : la Vendée-Vengé, dans laquelle il révélait ce que l'historiographie officielle avait soigneusement et délibérément caché, sinon falsifié depuis près de deux siècles: la décision prise par la Convention en 1794 d'exterminer systématiquement toute la population de Vendée.
Parce qu'il mettait en cause la version officielle de l'histoire, Reynald Secher a dû subir les persécutions de ceux qui ne pouvaient admettre que leur enseignement soit ainsi contesté. Une cabale s'instaura qui lui donna une notoriété qu'il n'avait nullement recherchée, et dans le même temps, sa carrière au sein de l'Université s'est trouvée brutalement interrompue.
Dès lors, il s'oriente vers l'enseignement dans des établissements privés et, surtout, il consacre tout son temps libre à poursuivre ses recherches sur 1'histoire des guerres de Vendée et le génocide, publiant plusieurs autres ouvrages sur la question, ainsi qu'une multitude d'articles et d'études parus dans des revues diverses, nationales et internationales.
Cet ensemble a été récompensé par plusieurs distinctions: Prix d'histoire de l'Académie de Bretagne (1987) ; Prix d'histoire de l'Académie Française (1987) ; Prix international de la Culture, Il Labirinto d'Argento (1989) à Pescara en Italie, où deux de ses livres ont été traduits ; Prix du Roman de la Société Académique de Nantes (1990) ; Prix du Roman de l'Association des Ecrivains Bretons (1990) ; Grand Prix du Cercle Renaissance (1991). 

Extrait du Cahier de Chiré N° 8



Les livres de l'auteur