Préparer Vatican III - Schémas préparatoires
NANTES (Abbé Georges de)
18.00 €
Disponible en stock
Dès 1971, le cardinal Suenens, archevêque de Malines, primat de Belgique, déclarait Vatican Il "dépassé" et réclamait la réunion d'un concile Vatican III. "Déjà ?" s'étonnait l'abbé de Nantes.
Mais il saisit la balle au bond :
"Nous, Ligue de la Contre-Réforme Catholique au XXè siècle, tout bien pesé, nous sommes pour. Nos Pères ont perdu Vatican II parce qu' ils dormaient pendant la bataille, d'un lourd sommeil dogmatique qu'une volte-face du Pape a surpris et défait. Il faut qu'on en finisse une bonne fois dans ce match qui oppose depuis cent cinquante ans catholiques intransigeants et libéraux, leur donnant alternativement la victoire aux uns et aux autres. Les premiers exaltent le culte de Dieu, les droits de Dieu et de l'Église. Les seconds rêvent d'associer aux droits de Dieu les droits de l'Homme, à la liberté de l'Église l'autonomie du monde moderne et de sa culture humaniste, ils instaurent dans le sanctuaire le culte de l'Homme. Nous en avons assez. Il faut que l'Église se prononce infailliblement, définitivement. C'est une question de foi, une question d'honneur, de vie ou de mort." (Conférence du 13 mai 1971, Préparer Vatican III, parue in CRC n° 46, juillet 1971)