De la crise a la guerre - La faillite des élites
ARTUR DU PLESSIS (Laurent)
16.50 €
Disponible sous peu
L'oligarchie financière qui gouverne l'Occident depuis plusieurs décennies a fait croire que la crise était imprévisible. Faux : des experts l'avaient annoncée, certains depuis plus de dix ans. Ils avaient les bons outils d'analyse.
La crise entre dans sa phase la plus aiguë avec la "faillite" en série des États, qui se répercute sur les grandes banques et l'économie réelle. À son paroxysme, elle sera pire que celle de 1929 et provoquera la chute de l'oligarchie financière.  
À l'échelle planétaire, la guerre et la paix dépendent du climat économique. La crise de 1929 entraîna la montée du nazisme et la Deuxième Guerre mondiale. La crise d'aujourd'hui, en minant le printemps démocratique arabe par une paupérisation qui fera le jeu des extrémismes, mènera à la Troisième Guerre mondiale. Celle-ci opposera l'Occident et ses alliés, le Japon et l'Inde, à l'Islam et à la Chine, en un cocktail de guerres civiles, interethniques et interétatiques, enrichi de terrorisme et d'armes de destruction massive. Les peuples européens devront prendre en main leur défense. Quel camp la Russie choisira-telle ?  

Laurent Artur du Plessis est né en Algérie en 1952. Ancien journaliste du Figaro Magazine devenu géopolitologue, il est, entre autres, l'auteur du classique "La Troisième Guerre mondiale a commencé". Françoise Giroud, peu de temps avant sa mort, en avait fait un commentaire flatteur dans le Nouvel Observateur en disant : "Un titre qui sonne comme le glas." Paru en octobre 2002, cet ouvrage prédisait la crise économique actuelle, à contrecourant du discours dominant de l'époque.