Je suis partout - Anthologie (1932-1944)
GILLIETH (Pierre), COLLECTIF
30.00 €
Epuisé
Voici enfin, pour la première fois, une anthologie de l'hebdomadaire Je suis Partout. Débutée en 1932 et s'achevant à l'été 1944, cette aventure de presse a évolué d'un nationalisme germanophobe et maurrassien (symbolisé par Pierre Gaxotte) à une foi nationale-socialiste à la Française, plaçant ses espoirs en l'Allemagne et la Nouvelle Europe.
Des noms prestigieux étaient les clefs de voûte de ce journal : Robert Brasillach, Lucien Rebatet, Pierre-Antoine Cousteau, Georges Blond, auxquels on peut ajouter les collaborations épisodiques de Pierre Drieu La Rochelle, André Fraigneau, Henry de Montherlant, Jacque Perret, Louis-Ferdinand Céline, Abel Bonnard, Thierry Maulnier.
Les reportages nous entraînent dans l'Allemagne nouvelle (aux Jeux Olympiques ou à Nuremberg), dans les tranchées de la cité universitaire de Madrid (Cousteau, Bardèche et Brasillach), sur les tristes plages de Dunkerque ou dans les sombres charniers de Katyn (Brasillach).
La culture éclate en feux d'artifice avec des évocations littéraires de haute volée. Et l'humour mordant est aussi un rendez-vous sous le trait dévasteur de Ralph Soupault, Hermann-Paul ou God. Un véritable nid de talents qu'il était temps de redécouvrir.