Je suis une prof réac et fière de l´être !
BOUZOU (Véronique)
17.90 €
Disponible en stock
Se faire taxer de "réac" est rarement un compliment, surtout dans le milieu enseignant.
Dans le langage médiatique et politique, un "réac" est celui qui dénonce le "politiquement correct", l'héritage de Mai 68, la culture de masse et tous les mots qui finissent généralement en "isme" : antiracisme, communautarisme, égalitarisme. C'est dans cette définition-là que Véronique Bouzou se reconnaît, quitte à froisser les bien-pensants et autres progressistes pour qui il faut faire le deuil du passé en bloc - y compris de tout ce qui a fait preuve de son efficacité - au profit d'initiatives hasardeuses et souvent vouées à l'échec, comme c'est le cas aujourd'hui dans l'Éducation nationale.
Elle met alors les pieds dans le plat et fait s'effondrer les certitudes de certains.
Oui, il faut libérer l'école et surtout les élèves des tentatives de manipulation éhontées, qui s'échelonnent de la remise en cause de l'autorité du professeur jusqu'au détournement des programmes scolaires. Elle aborde sans complaisance les sujets tabous à l'école : discipline, immigration, argent, tentative d'infiltration politique ou religieuse, violence en classe. Tout passe à la moulinette de cette prof qui sait de quoi elle parle. décapant !
La survie de l'Education nationale est un défi lancé aux politiques, aux professeurs, aux parents et aux jeunes. Il est grand temps de le relever. 
Véronique Bouzou est professeur de lettres dans un collège en région parisienne. Elle est l'auteur de plusieurs essais sur l'école dont le très remarqué "Ces profs qu'on assassine" (Edition J-C Gawsewitch, 2009).