Démocratie et révolution - Cent manifestes de 1789 à nos jours
COURTOIS (Stéphane), DESCHODT (Jean-Pierre), DILAS-ROCHERIEUX (Yolène), sous la direction de
42.00 €
Disponible en stock
Depuis la Révolution française, deux mots, deux notions, deux grands courants de pensée et d'action hantent le monde, tantôt naviguant de conserve, tantôt s'affrontant violemment : démocratie et révolution. Leur rencontre a fait qu'en deux siècles le monde a vécu plus de bouleversements que durant les trois millénaires antérieurs. Mais le processus n'a été ni linéaire, ni progressif, ni pacifique, scandé de retours en arrière et de révolutions violentes et sanglantes, de coups d'Etat et de dictatures.
Pourtant, bon an mal an, la révolution démocratique l'a emporté peu à peu, assise sur la souveraineté de la nation, l'égalité des citoyens devant la loi et l'élargissement du corps politique grâce au suffrage, principes posés en 1789.
C'est de cet extraordinaire bouleversement contradictoire que cet ouvrage veut rendre compte, en s'appuyant sur cent textes fondateurs qui, sous l'appellation de manifeste, charte, déclaration, adresse, instruction, arrêté, catéchisme, appel, programme, rapport ou simple discours, témoignent de chaque moment du processus historique et caractérisent une pensée, un homme, un mouvement idéologique, politique ou social se proclamant d'avant-garde.
Ils ont une double importance : ils font foi et sont la preuve documentaire indispensable à toute réflexion ; ils ont très souvent donné le coup d'envoi d'un combat, conduit au passage à l'acte. Le poids des mots. Analysés par des historiens, des philosophes, des sociologues ou des politologues, ces cent textes s'imposent comme autant de témoins des mouvements de société, comme autant de caisses de résonance des grandes idées porteuses, offrant ainsi un panoramique de pics, de plaines et de gouffres où s'est perdue ou sauvée l'histoire des deux derniers siècles. Ce corpus constitue un outil de travail essentiel à l'usage d'un vaste public et, en particulier des enseignants, des chercheurs et des étudiants à qui il manquait jusqu'ici. 
Stéphane Courtois est directeur de recherches au CNRS (laboratoire "Cultures et sociétés en Europe", Université de Strasbourg), directeur de la revue universitaire Communisme et membre du Conseil scientifique de l'Institut Hannah Arendt (ICES). Spécialiste du communisme français et international et de la question du totalitarisme, il a publié de nombreux ouvrages dont récemment Le Jour se lève. Il est aussi l'auteur de L'héritage du totalitarisme en Europe, 1953-2005, (dir., Monaco/Paris, Editions du Rocher, 2006) ; Les logiques totalitaires en Europe (dir., Monaco/Paris, Editions du Rocher, 2006) ; Communisme en France (dir., Paris/La Roche-sur-Yon, Editions Cujas/ICES, 2007) ; Le Dictionnaire du communisme (dir., Paris, Larousse, 2007) ; Communisme et totalitarisme (Paris, Perrin, 2009) ; Le Bolchevisme à la française (Paris, Fayard, 2010) ; Sortir du communisme, changer d'époque (dir., Paris, PUF, 2011).
Jean-Pierre Deschodt est docteur en Histoire, directeur du département d'Histoire à l'Institut catholique d'Etudes supérieures (ICES), et membre du Comité français des Sciences historiques. Spécialiste de l'histoire des idées sous la IIIe République, il a notamment publié :
Passions républicaines (en coll. avec François-Georges Dreyfus, Paris, Bartillat, 2000) ; La République xénophobe (avec la participation de François Huguenin, Paris, Jean-Claude Lattés, 2001) ; Les Forces syndicales françaises, (en codir. avec Guillaume Bernard, Paris, PUF, 2010) ; et Le dictionnaire de la politique et de l'administration, (en codir. avec Guillaume Bernard et Michel Verpeaux, Paris, PUF, 2011).  
Yolène Dilas-Rocherieux est maître de conférence en Sociologie politique à l'Université Paris-Ouest la Défense. Elle est spécialiste de l'utopie et des phénomènes révolutionnaires, en particulier du communisme du premier XIXe siècle. Dernier ouvrage, L'utopie ou la mémoire du futur (Paris, Robert Laffont, 2000, rééd. en 2007, Agora/Pocket). Elle a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur le communisme, le socialisme, les idéologies extrêmes, la pensée totalitaire, l'altermondialisme. Elle est membre du comité de rédaction de la revue universitaire.

Vous aimerez aussi