Rose mafia 2 - L´enquête
LEPRINCE (Martin)
20.00 €
Disponible en stock
Ancien maire d'Hénin-Beaumont, Gérard Dalongeville a été mis en examen en 2009 pour détournement de fonds publics et placé en détention provisoire durant 8 mois. Après avoir gardé le silence face à la justice pour protéger son parti, il a révélé les pratiques plus que douteuses de nombre d'élus socialistes dans le Pas-de-Calais. À la juge d'instruction d'abord, ensuite en écrivant un livre témoignage, Rose Mafia. Il a fait savoir qu'Hénin-Beaumont était loin d'être la seule commune touchée par les irrégularités, qu'un système, beaucoup plus vaste, s'étendait sur tout le bassin minier, et même au-delà. Ce système est bâti sur des relations contraires à l'intérêt général entre les élus et les chefs d'entreprises, s'articule autour de marchés publics truqués et a pour dessein de financer l'activité politique. Mais ce système ne manque pas de servir au passage les intérêts personnels, à travers des emplois de complaisance ou fictifs, des fausses factures, des prises en charge de frais privés.
Suite à la contestation de certains faits voire le déni qui entoure ces affaires, il fallait publier les preuves matérielles et demander à un journaliste indépendant la réalisation d'une enquête sur les faits et les pratiques dénoncés par Gérard Dalongeville, au sein même du bassin minier. Martin Leprince, correspondant à Paris du quotidien régional Nord Éclair a mené, d'un regard neutre, ses investigations sur des pratiques politiques où se mêlent soupçons et faits avérés.
Voici les preuves.