Hitler et l´ennemi racial
MATTOGNO (Carlo)
12.00 €
Disponible en stock
Prenant appui sur une thèse hérétique bien connue exposée par David Irving à la fin des années soixante-dix de l'autre siècle, ce livre examine à fond le rôle joué par Hitler, selon l'historiographie de l'Holocauste, dans le présumé "ordre du Führer", relatif à l'extermination des Juifs. Après avoir retracé brièvement l'histoire de la situation des Juifs sous le régime national-socialiste, l'auteur discute trois aspects essentiels du problème considéré. Le premier aspect concerne spécifiquement les écueils sur lesquels s'est échouée, à propos de l' "ordre du Führer", l'historiographie officielle, qui en a été réduite à formuler des conjectures si impalpables qu'elles débouchent sur la paspychologie. Le deuxième aspect concerne la révision de la datation de l' "ordre du Führer" que cette historiographie a opérée à la fin des années 1990, mais qui l'a conduite à de nouvelles contradictions impossibles à résoudre. Le troisième aspect concerne le supposé rapport de cause à effet entre l' "ordre du Führer" et la création du camp de Birkenau, rapport aujourd'hui encore soutenu par le musée d'Auschwitz mais qui a été réduit à néant par la plus récente historiographie officielle elle-même. Ainsi donc, on constate que, sur la question de l' "ordre du Führer" et de ses implications, l'historiographie de l'Holocauste s'est dangereusement rapprochée, au cours des dernières décennies, de l'autodestruction.