Mohamed Reza Pahlavi : le dernier Shah d´Iran
NAHAVANDI (Houchang), BOMATI (Yves)
27.00 €
Disponible en stock
Mohammad Reza Pahlavi est sans doute le monarque le plus controversé du XXè siècle, adulé par les uns, qualifié de dictateur par les autres. Il était temps de faire le point, à la lumière des archives récemment ouvertes et des Mémoires parus. C'est le pari de cet ouvrage, qui mêle deux voix : celle d'un témoin direct des événements et celle d'un observateur français, qui a confronté les sources et contribué à rendre abordable une histoire complexe.
Mohammad Reza Pahlavi a en effet dû composer avec un passé peu connu des Occidentaux, les usages d'une cour orientale tentée par l'Occident, les pressions d'un clergé chi'ite vigilant avant d'être révolutionnaire, les aspirations d'une population soucieuse de participer à l'enrichissement national, ses propres ambitions, enfin, visant à faire de son pays la cinquième puissance mondiale. Comment ont réagi les Occidentaux face à ce monarque marquant peu à peu son autorité, désireux d'ouvrir la voie à des pays du tiers monde projetés soudain par la manne pétrolière dans l'actualité et au coeur des enjeux de souveraineté ? Comment les forces traditionnelles et le peuple iraniens ont-ils accueilli la transformation brutale de leur pays et de leur mode de vie ? C'est ce que ce livre explore, à travers la vie du dernier "shah"d'Iran, propulsé sur le trône dans des conditions dramatiques, instrumentalisé, encensé puis critiqué avant de devenir un empereur errant en quête d'une terre où mourir. 
Houchang Nahavandi, membre correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques, lauréat de l'Académie française, a été recteur des Universités de Shiraz et de Téhéran, et ministre du Développement sous la monarchie iranienne. Il a enseigné dans plusieurs facultés parisiennes et est 1 auteur de nombreux ouvrages sur l'Iran.
Yves Bomati, docteur ès lettres et sciences humaines, diplômé de l'Ecole pratique des hautes études, est spécialiste d'histoire des religions et s'intéresse de près aux civilisations orientales et moyen-orientales. Il est en outre l'auteur de nombreux ouvrages sur la littérature et la langue françaises.
Ensemble ils ont écrit
Shah Abbas, empereur de Perse (1587-1629), couronné en 1999 par le Prix Eugène-Colas de l'Académie française.