Mon journal de sage-femme. Ma vie pour 2283 enfants - Edition 2012
BURGER (Lisbeth)
20.00 €
Disponible en stock
Ce livre de Lisbeth Burger est un ouvrage sain et d'une qualité exceptionnelle, proposant des perspectives hautement bénéfiques. Une force saisissante émane de ces pages rédigées d'une façon simple et humble, dont le ton est à la fois objectif et sincère. Douée d'un esprit clair, d'un cœur sensible et d'un sens aigu de l'observation, elle vérifia, durant ses quarante années de pratique, comment le caractère et les erreurs des parents, comment les conditions défavorables et les carences, comment les opinions et usages erronés, comment les prétendus conceptions dites "modernes" deviennent la source de toute sorte de malheur irréversibles, "sans marche arrière". Avec elle, nous faisons la connaissance de paysans avares, de filles frivoles, de femmes vaniteuses et sottes, de matrones vulgaires, de mères imprudentes, de sages-femmes et de docteurs incompétents, d'hommes rudes, d'êtres dépravés, d'enfants abandonnés et gâtés, en même temps que de femmes courageuses, d'hommes forts et de gens honnêtes, tout cela au milieu du drame de toutes les complications morales, familiales et physiques de la grossesse et de l'enfantement, de la séduction, de la contraception et de l'avortement, au sein des conditions sociales concrètes de notre époque, telles qu'elles sont réellement dénoncées et telles qu'elles doivent l'être. Vraiment, un livre plein de réalités tragiques racontées de façon directe, sincère et courageuse (ce qui est à la fois un devoir et un grand mérite), un livre plein de cris d'angoisses concernant des situations trop souvent cachées, et aussi des descriptions d'une surprenante puissance d'évocation dans le réel, d'une valeur d'un exceptionnel témoignage "in vivo" intéressant au plus haut point tous les hommes, jeunes et vieux, célibataires ou mariés, toutes les jeunes filles, toutes les mères, toutes les femmes, tous les hommes exerçant une profession sociale, et en particulier les médecins, sages-femmes et infirmières. Les hommes y puiseront des sentiments fortifiants les incitant au respect de la femme et de la maternité, les femmes elles-même y trouveront une meilleure appréciation de la chasteté et de la noblesse de leur condition féminine, les mères une appréciation plus exacte, plus précise de leur magnifique responsabilité, et enfin les travailleurs médicaux sociaux une estimation plus claire de leur noble mission accomplie par eux, en particulier par la sage-femme. Nous aimerions que ce livre soit lu par tous les jeunes gens et jeunes filles de 18 à 20 ans, par tous les hommes et femmes, surtout par ceux qui sont mariés, et en particulier par tous nos élèves infirmières et sages-femmes. Ecrit par une praticienne hautement qualifiée, cet ouvrage mérite l'attention de tous : nous ne lui connaissons aucun équivalent. (D'après l'appréciation du Pr Frans Deals de Gand).