Les 13 lignées sataniques - La cause de la misère et du mal sur terre - Livre jaune N° 7 Edition Modifiée (R)
RUITER (Robin de)
29.90 €
Epuisé
Il n'aura pas échappé à votre attention que notre société ne se porte pas très bien. Les gens sont mal à l'aise, nerveux et ne se sentent pas en sécurité. Parallèlement, notre vie privée revêt à nos yeux de moins en moins d'importance : les webcams, la Réalité Augmentée, la téléréalité, même le gouvernement est de moins en moins porté à rester en dehors de notre intimité. Comme des imbéciles, nous confions l'ensemble de nos informations privées au système et en sommes totalement dépendants pour nos besoins monétaires et autres.
Nous n'avons rien à cacher, n'est-ce pas ? On s'en fiche ; du moment qu'on ne nous casse pas la tête ! Retournons devant le poste de télé avec une canette de bière. Notre télécommande nous donne l'impression d'être des dieux. On arrête de gémir. On se lève tôt le matin, les embouteillages, le travail, de nouveau les embouteillages, la télé, la bière, et on retourne dormir, jour après jour. Et n'oublions pas le supermarché le samedi.
Beaucoup se demandent : "Où est-ce que le monde va ? Qu'est-ce qui nous attend encore ? Comment en sommes-nous arrivés à ce chaos ?"
Bien entendu, il y a beaucoup de gens qui sont égocentriques et insensibles, mais ce ne sont pas les principaux coupables. Les origines des problèmes sont plus profondes et se trouvent ailleurs.
Traditionnellement, le citoyen est lié aux dirigeants de la sphère politique par une dynamique relationnelle de confiance réciproque. Indéniablement, cette équation
demeure une utopie. Sous couvert de la politique officielle, un mécanisme intellectuel et social inextricable s'engage. Les maîtres visibles du monde ne sont que des marionnettes orchestrées depuis les coulisses par une main invisible.
Les grandes nations sont tout simplement les façades opérationnelles d'individus extrêmement ambitieux et méconnus du grand public. Nous ne vivons plus dans un monde de nations et d'idéologies.
Nous sommes confrontés sur la scène mondiale à la suprématie d'un nouveau pouvoir géopolitique supranational composé par des plus riches familles de la planète. Par le truchement des multinationales, elles dirigent et dessinent les contours de la politique mondiale. Le véritable objectif de ce groupe élitiste est le contrôle total de la planète Terre, de sa population et de ses ressources.
Une complète intégration de l'homme avec la technologie est en cours. Le moment où ces développements deviennent irréversibles est appelé la "Transition". Cela signifiera la fin du droit individuel à l'autodétermination. Nous ne sommes plus jugés aptes à faire nos propres choix et à en assumer la responsabilité.
L'heure est venue où nous devons oublier le canapé, la bière et la télé. Le divertissement de masse, émaillé de football et de matraquage d'inepties télévisuelles doit faire place à l'esprit critique et à une remise en question du système établi, avant qu'il ne soit trop tard. Si nous ne faisons rien, nous tomberons dans une ère archaïque, proche de l'âge des ténèbres.