Homélies choisies de saint Grégoire Le Grand - Choix de textes latins pour la jeunesse étudiante
GAUME (Mgr Jean-Joseph)
18.00 €
Disponible en stock
Pour rendre pratique une réforme si désirable : l'expurgation des auteurs païens et l'introduction des auteurs chrétiens dans les établissements, notre infatigable prélat a publié une collection fort estimée de Classiques chrétiens, latins et grecs, et deux volumes de Prosateurs et de Poètes profanes soigneusement expurgés, suivant les prescriptions de Pie IX. Ces volumes ayant été détruits systématiquement par la judéo-maçonnerie, ils sont devenus introuvables.
Pour le fond et pour la forme le latin chrétien l'emporte autant sur le latin païen, que l'humanité chrétienne remporte pour le fond et pour la forme sur l'humanité païenne.
Résumons cette conclusion par les paroles d'un juge compétent, l'illustre comte de Montalembert : "J'ai exprimé les mêmes pensées que vous sur la supériorité et l'originalité de l'art, de la science, de la poésie catholique, et spécialement de ce latin chretien créé par les Pères de l'Église, et si admirablement adapté à tous les besoins intellectuels par les écrivains du moyen âge. Il y a vingt ans on riait au nez de ceux qui osaient mettre la cathédrale de Reims au-dessus de Saint-Pierre de Rome ; et je me souviens d'avoir été à peu près traité d'impie et d'imbécile par un homme respectable à qui j'avais manifesté cette préférence en 1839. Dans trente ans on rira au nez du chrétien qui hésitera à mettre, sous tous les rapports, les Pères et les grands écrivains du moyen âge au-dessus des auteurs classiques et de leurs imitateurs modernes."