L´effroyable imposture du rap
CARDET
14.95 €
Disponible sous peu
Premier livre noir du rap, L'effroyable imposture du rap dénonce un courant musical qui s'est attaché, depuis son émergence, à détourner les colères et revendications de la jeunesse en les noyant dans l'industrie du divertissement.
Stigmatisant le succès planétaire de cette musique, à ce jour la plus écoutée à travers le monde, cet essai critique s'efforce de décrypter ce long processus de domination technocratique : appauvrissement du langage, de la pensée, machisme, glorification de la culture ghetto de type US (culte des armes, de la prison, de la consommation de stupéfiants, de la violence verbale), "auto-mythification" d'une jeunesse immigrée conduisant à une victimisation perpétuelle et à la division des quartiers populaires : les immigrés d'un côté, les "desouche" de l'autre, et les femmes au milieu.
Une "déconscientisation" politique à travers l'apologie de l'ultralibéralisme et du "chacun pour sa gueule", soit la fin de la Nation et son glissement vers une société d'hyperconsommation dans laquelle, comble du comble, seuls les riches consomment.