Une autre histoire de la laïcité
CHEMAIN (Jean-François)
21.00 €
Disponible en stock
L'histoire de la laïcité selon l'opinion commune est celle d'États se libérant de la tutelle des religions. Mais l'examen des faits dément une telle vision et Jean-François Chemain constate ici que ce combat d'émancipation fut bien souvent celui de l'Église pour échapper à la mainmise des États aspirant à contrôler la religion pour mieux contrôler les consciences. D'étape en étape, l'auteur établit le chemin d'affranchissement de l'Église d'abord de la prétention d'un empereur universel à être chef de l'Église universelle, ensuite des multiples tentatives politiques d'éradication pure et simple, notamment par la création d'Église nationales et schismatiques. La Révolution française marque un moment de cette lutte entre création d'une religion officielle et athéisme, puis catholicisme d'État dénoncé par les catholiques eux-mêmes. Alors que le débat est plus que jamais d'actualité, l'auteur établit l'origine évangélique de la laïcité : la laïcité est un principe d'origine chrétienne que l'Église a dû arracher de haute lutte ; elle ne saurait lui être opposée, peu ou prou, pour la réduire au silence par laïcisme sectaire ou théocratie islamique. 
Né en 1961, Jean-François Chemain est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, diplômé d'études approfondies de Droit international et agrégé d'Histoire. Il termine actuellement une thèse d'Histoire du droit. Il a exercé pendant une dizaine d'années le métier de consultant international dans plusieurs cabinets anglo-saxons, avant de devenir cadre dirigeant dans un grand groupe industriel français.
Depuis 2006, il a choisi d'enseigner l'Histoire, la Géographie et l'Éducation Civique dans un collège de Zone d'Éducation Prioritaire. Il a été fait chevalier de l'ordre national du Mérite par le président Nicolas Sarkozy en 2012. Jean-François Chemain a déjà publié L
a vocation chrétienne de la France en 2010 et Kiffe la France en 2011.

Vous aimerez aussi