Claude MOUTON-RAIMBAULT (1932- )  Claude MOUTON-RAIMBAULT (1932- )
Né le 12 mars 1932, à Mascara, département d'Oran, en Algérie.
A partir de l'âge de 7 ans, il a été transplanté à l'autre bout de l'Algérie, dans le petit bled de Sédrata, dans le Constantinois, où il a passé une partie de son enfance. Après des études au lycée de Bône, puis au lycée de Constantine et au petit séminaire de cette même ville, il devint clerc de notaire, puis journaliste à La Dépêche de Constantine. Il aurait voulu faire une carrière littéraire, mais les événements d'Algérie en décidèrent autrement. Pour défendre sa province natale, il adhère au M.P.13 de Robert Martel. Ce qui le conduit à la clandestinité, à la prison, enfin à la présentation du livre La Contrerévolution en Algérie, en 1972. Il avait déjà publié, aux Editions Saint Michel, le Conte d'un clandestin, livre épuisé depuis longtemps.
Cette même année 1972, date de la mort de Claire Ferchaud, le voit journaliste à Nantes, après avoir exercé à Pau. Son arrivée dans l'Ouest français le conduit à mener une longue enquête sur l'expiatrice de Loublande et sur ses messages relatifs au Drapeau du Sacré-C œur et à la Messe Perpétuelle. En 25 ans, il publie cinq livres sur ce sujet. Mais il n'oublie pas sa province natale, avec Les Oranges de l'Exil (poèmes) et Notre-Dame de l'Atlas, où il consigne ses souvenirs. Parallèlement, il s'intéresse à la vie d'un jeune héros, Jean Collé et plaide la cause du Maréchal Pétain et du Général de Sonis.
L'assassinat des moines de l'Atlas, le 21 mai 1996, par les fanatiques islamistes provoque sous sa plume une série d'articles dans Lecture et Tradition, dont il est depuis des années l'un des plus fidèles rédacteurs. Pour lui, la France est en très grand danger, le gouvernement nous cache la vérité, mais, en même temps, il estime que cet assassinat a sonné l'heure mystérieuse d'une réflexion menant au renouveau. Cependant l'action est inséparable de la prière. C'est pourquoi, tout en souhaitant des mesures fermes vis-à-vis de l'immigration, il propose une croisade de prières pour la conversion des musulmans, comme l'avait demandé autrefois le Père de Foucauld.
Pour le Jubilé de l'an 2000, il lance gratuitement à cet effet une image de Notre-Dame d'Afrique avec la prière de Mgr Pavy, second évêque d'Alger en 1858.



Les livres de l'auteur