Algérie 1954-62 une autre jeunesse française
BRUN (Jean-Pierre)
26.00 €
Disponible en stock
Jean-Bourdier préfaçant les Chroniques de l'Algérie française de Jean-Pierre Brun disait de son ami qu' il aimait parfois à se dissimuler et soulignait son constant refus à se prendre au sérieux. Il insistait par ailleurs sur sa propension à mettre en scène une réalité cruelle et parfois ricanante derrière le bouclier de l'humour.
Dans ce dernier ouvrage, contribution d'un mémorialiste aux dernières années de l'Algérie française, Jean-Pierre Brun ne se cache plus. S'il garde une retenue certaine quant à son rôle dans les événements tragiques ou héroïco-comiques évoqués, il les replace dans leur contexte restituant ainsi cette ambiance si particulière qui permet au lecteur non averti de mieux comprendre leur déroulement et, des dizaines d'années plus tard, leurs impact sur la société française.
Mais comme il se plaît à le rappeler il a fait sien le propos du prince Sou Chong dans Le Pays du sourire : "Toujours sourire, le cœur douloureux et sembler rire du sort malheureux. C'est notre loi : toujours sourire. Notre regard discret garde notre secret." 
Né à Souk Ahras, Jean-Pierre Brun a sillonné l'Algérie. Il a rejoint l'Armée Secrète et s'est retrouvé à Paris au sein de l'OAS Métro Jeunes jusqu'à son plongeon dans la clandestiné et son arrestation.