Colonel Romain-Desfossés - Itinéraire d´un rebelle par amour de son pays
POMPIGNAN (Patrick de)
25.00 €
Disponible sous peu
Biographie de Jacques Romain-Desfossés, officier parachutiste d'infanterie de Marine.
A participé à toute la période de décolonisation entre 1930 et 1960, en Afrique, en Indochine, au Maroc, en Algérie.
Evincé de l'Armée par la Cour de Sûreté de l'Etat pour participation au putsch d'Alger de 1961.
Eléments saillants de son parcours.
Jeune lieutenant au Niger, y mène une traque musclée du trafic d'esclaves pratiqué par les Maures. Condamné pour avoir torturé l'auteur d'un rapt d'enfants, il est blanchi. Se dévoue corps et âme a faire aimer la France par les populations locales et par ses tirailleurs.
Capitaine au Tonkin sur la frontière de Chine ; commande un territoire grand comme deux départements français ; chef militaire et administrateur civil, bâtit son petit royaume et met en place sa politique personnelle de conquête des cœurs ; recrute des partisans dans les minorités locales, fait la guerre aux pirates chinois trafiquants d'opium ; troque des armes aux soldats de Tchang Kai Check et paye avec l'opium confisqué.
Met en place à l'arrivée des Japonais un réseau clandestin de renseignement.
Refuse de se rendre aux Japonais en 45 ; avec d'autres résistants, participe à une marche de la mort pour rejoindre la Chine à travers 500 kms de jungle avec les japonais aux fesses. Recueilli par des troupes américaines, reçoit une formation parachutiste et réussit à rejoindre Calcutta, aux Indes, ou il s'engage au Service Action de la DGER, hébergé par les SAS anglais, pour être parachuté au Tonkin.
Rejoint le Corps Expéditionnaire de Massu en Cochinchine avec qui il débarque au Tonkin.
Après 8 ans d'Indochine, rentre en France comme chef de bataillon, commande en second le centre de formation parachutiste de Vannes Meucon , puis retour en Indochine à la tête d'un bataillon de parachutistes d'Infanterie de Marine.
Se couvre de gloire en sautant avec un bataillon complet pour dégager un poste en Haute Région, attaqué par une division viet au complet.
A la tête d'un groupement para sauve de l'anéantissement une colonne de plus de 2.000 hommes évacuant la base d'An Khe sur les Hauts Plateaux d'Annam.
Refuse le commandement de Dien Bien Phu, site qu'il avait recommandé au Haut Commandement pour un usage autre que celui qui fut retenu.
Rejoint le Maroc comme colonel à la tête d'un régiment para avant d'être appelé par Massu à Alger à la 10ème DP.
Glissera graduellement dans l'opposition à de Gaulle qu'il tentera, sans succès de faire assassiner.
Entrera dans la clandestinité pour faire partie des putschistes de 61 dont il assumera la coordination en France et le choix du général Challe pour en prendre la tête.
Mis à la porte de l'Armée par la Cour de Sureté de l'Etat, il consacrera près de 20 ans à faire de l'UNP (Union Nle des Parachutistes) une arme puissante de lutte contre la subversion morale de la France. 
Patrick de Pompignan : Neveu de Jacques Romain-Desfossés.