12.00 €
Disponible en stock
"C'était une oeuvregigantesque à entreprendre, je dus donc me confier à ma Mère du ciel. Je multipliai mes pèlerinages à Notre-Dame du Bout-du-Puy, et je fis prier beaucoup, surtout les pauvres, ces grands amis du ciel, et les petits bergers, mes petits frères. Ils étaient , depuis mon arrivée à Saint-Gaudens, ma part choisie dans l'oeuvre des catéchismes de la paroisse. La vue de leurs petits pieds nus et de leurs figures si joyeuses ne contribua pas peu à me donner la vocation séraphique."
Ce petit livre de souvenirs a été écrit en quelques jours dans l'année 1894, sur l'insistance de son neveu, l'abbé Joseph Périlié, curé de Missècle, dans le Tarn, où le P. Marie-Antoine vint pour une courte mission. Il porte sur la période, déjà bien lointaine alors, de sa naissance en 1825 à la chute du Second Empire en 1870. Le Testament spirituel qui suit et qui en est comme le couronnement, lui, est de 1904. Quelques poèmes, sacrés ou malicieux, des dernières années, achèvent ce portrait en action, divers et vrai, du missionnaire, à la fois représentatif et hors du commun de ce XIXe siècle.
Une suite de récits vivants, hauts en couleur comme son auteur qui possède toutes les qualités du conteur qu'on retrouve dans les poèmes choisis à dessein. Sans doute les mêmes, foi et authenticité comprises, que celles qui firent le succès et la fertilité de ses missions durant 50 ans. Récits qui amènent très naturellement aux élans vers Dieu du Testament spirituel et des poèmes.