18.30 €
Disponible en stock
Adulé comme interprète, Serge Rachmaninov (18731943) souffrit toutefois de voir sa propre musique presque systématiquement rejetée, suscitant les réticences de la critique et de ce public que l'on dit averti. Ses concertos pour piano ; mais aussi d'autres oeuvres, comme les Danses symphoniques ou L'Ile des Morts, sont pourtant d'incontestables chefs d'oeuvre.
Cet essai ne se veut ni réhabilitation ni hagiographie, mais le lecteur trouvera ici quelques éléments pour mieux comprendre ce personnage à part dans l'histoire de la musique. Car si la mode d'une grande partie du XXe siècle fut (et reste, d'une certaine manière) à l'abstraction, au refus du sentiment, à l'intellectualisme, nous ne voulons pas croire que cela suffise à nier la qualité de ceux qui oeuvrent sur d'autres chemins.
Comme tous les volumes de la collection "Classica", ce Rachmaninov est enrichi d'un index, de repères bibliographiques et d'une discographie.  

Jean-jacques Groleau, agrégé de lettres classiques, a collaboré à Tout Mozart etTout Bach (Robert Laffont, coll. "Bouquins"), au Music Game Book (Assouline) et au Dictionnaire encyclopédique Wagner (Actes Sud). Il est directeur de l'administration artistique de l'opéra et Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon.