Le Hijâb - La conception islamique du vêtement expliquée au catholiques
Prêtre (Un)
18.50 €
Disponible en stock
Cet opuscule est le résultat d'une approche de la doctrine islamique du vêtement (hijâb), qui n'est pas loin d'être pour ainsi dire inédite.
U n prêtre catholique s'est attelé à la tâche d'étudier ce point particulier de la religion musulmane, en partant non pas de considérations accidentelles et extérieures, mais des textes mêmes qui font autorité pour l'ensemble des musulmans. Autrement dit, il s'agit d'une étude la plus objective possible - autant que cela est permis à un chrétien - de la lettre et de l'esprit islamiques.
Est-il besoin de rappeler que le christianisme, de même que l'islam, n'ont pas attendu l'avènement de la Modernité et de ses idées pour exister ?
Tous deux existaient bien avant elle. Or, pour évidente que puisse paraître cette constatation, bien peu de théologiens chrétiens actuels - mais aussi bien peu d'universitaires, d'hommes politiques, etc. - songent que le simple fait d'aborder une religion avec l'arsenal des présupposés modernes disqualifie d'office l'intelligence, puisque le bon sens requiert avant tout que, pour comprendre un discours tenu, l'auditeur commence par faire silence, afin de s'appliquer à écouter. Mais pour écouter, il faut posséder un ensemble de concepts, sinon communs, du moins analogues, afin que, entendu dans son mode propre, le discours puisse être, dans les oreilles de l'auditeur, autre chose qu'un ensemble indistinct de concepts rejetés en bloc a priori.
Car, après tout, c'est encore un croyant qui est le plus susceptible de comprendre analogiquement un croyant d'une autre religion.
C'est pourquoi cette étude s'adresse aussi aux modernes - athées, mécréants, agnostiques, etc. - , aussi peu familiers de l'islam et de sa forma mentis (configuration mentale) que du christianisme et de la sienne. Ces pages pourront leur permettre de découvrir, par un exposé scientifique, ce que l'islam dit de lui-m ême, de sorte que, s'ils sont honnêtes, un certain nombre d'erreurs récurrentes à propos du hijâb puissent être dissipées, et que les esprits puissent ainsi cesser de tomber dans les ornières de l'incohérence mentale.
L'auteur parvient ainsi à une série de conclusions qui ne seront pas sans étonner non seulement les modernes, mais aussi les catholiques de tous bords, à commencer par ceux qui se veulent traditionnels.