Naples en fête - Théâtre, musique et castrats au XVIIIe siècle
BARBIER (Patrick)
20.00 €
Disponible en stock
Après La Venise de Vivaldi, Patrick Barbier poursuit son voyage à travers les plus grands centres italiens du baroque et nous entraîne dans la Naples populeuse et artiste du XVIIIe siècle. Troisième ville d'Europe après Londres et Paris, elle tient tête à Venise et s'impose comme l'une des principales capitales musicales de l'Europe, malgré ses difficultés économiques récurrentes.
Le carnaval et les fêtes somptueuses qu'on y donne, l'intense vie artistique des palais aristocratiques et le rayonnement des conservatoires, où sont élevés les principaux castrats du siècle. font de la cité parthénopéenne un modèle admiré. Elle se révèle aussi grâce à un roi peu commun, Charles de Bourbon, qui fait construire le plus beau théâtre du monde d'alors. le San Carlo, tout en encourageant les arts et les premières fouilles de Pompéi ou d'Herculanum.
De la journée d'un jeune castrat aux concerts privés chez les princes. d'un soir de spectacle au San Carlo jusqu'aux mystères du miracle de saint Janvier, des effroyables cocagnes sur la place du palais aux joyeux opéras bouffes des théâtres populaires, Patrick Barbier, tout en mêlant la grande Histoire à de savoureuses anecdotes, fait revivre la vie quotidienne d'une ville grouillante, indisciplinée mais profondément attachante, qui a porté la musique, le théâtre et les arts à des sommets inégalés. 

Patrick Barbier est italianiste de formation et professeur de musicologie à l'Université catholique de l'Ouest (LUNAM Université). Passionné par les rapports entre la musique et la société à l'époque baroque, il a notamment publié chez Grasset La Venise de Vivaldi, Histoire des castrats, Farinelli le castrat des Lumières et La Maison des Italiens. Il est aussi l'auteur des biographies de deux des plus grandes figures musicales du XIXe siècle, Maria Malibran (Pygmalion) et Pauline Viardot
(Grasset). Patrick Barbier est membre de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire et président du Centro Studi Farinelli (Bologne).