Les Unités de la Waffen SS
DUPRAT (François)
33.00 €
Disponible sous peu
En dépit de son ancienneté et malgré de nombreux ouvrages ultérieurement parus et consacrés à la Waffen SS, les deux livres de François Duprat (Les campagnes de la Waffen SS et Les Unités de la WaffenSS) demeurent la référence fondamentale sur le sujet, plus souvent pillée que citée : c'est le sort des auteurs étiquetés "révisionnistes" ou maudits du fait de leur engagement politique !
François Duprata ainsi retracé l'histoire authentique de cet ordre guerrier, conçu à l'origine comme une armée politique, uniquement constituée de militants nationaux-socialistes convaincus et soumis à de sévères critères de sélection morales et physiques.
L'auteur décrit les formations para-militaires du parti national-socialiste, puis montre comment étaient recrutés les éléments de la Waffen SS; il décrit les formations policières et para-policières en action dans les zones contrôlées par la Wehrmacht (qu'on a trop souvent confondues avec la Waffen SS), et explique quels étaient leurs rapports réels avec celle-ci. On voit ainsi comment s'est créé peu à peu l'extraordinaire outil militaire qu'a été la Waffen SS avec l'apport des formations de volontaires étrangers qui en firent partie et quelles furent les raisons de ses succès.
Que la Waffen SS ait été une organisation militaire à fondement politique, nul n'en a jamais douté. Mais qu'étaient donc l'armée des "têtes rondes" d'Oliver Cromwell, celle des Suédois luthériens de Gustave-Adolphe Vasa, l'armée de la Révolution française, puis du 1er Empire ou l'Armée Rouge ?   

François Duprat (1940-1978), est un enseignant, écrivain, responsable des mouvements Jeune Nation, Occident, Ordre Nouveau et du Front National. Collaborateur de Rivarol et Défense de l'Occident. Auteur de nombreux ouvrages. Créateur et principal animateur des Cahiers Européens et de la Revue d'Histoire du Fascisme (RHF). Auteur spécialisé sur le fascisme et les mouvements de la droite nationale française, il fut un théoricien du mouvement nationalisme révolutionnaire et une des figures de la droite nationale française dans les années 1960 et 1970, jusqu'à son assassinat non élucidé.