La religion Noachide l´enseignement d´Elie Benamozegh - Le sanctuaire inconnu - Ma conversion au Judaïsme par Aimé Palliere 1926
REMY (Louis-Hubert)
25.00 €
Disponible en stock
Né sur les pentes de la pieuse colline de Fourvière, bercé par sa mère dans les douceurs de la foi catholique, discipliné par les enseignements de l'école religieuse, destiné au séminaire et à l'Église par la vocation de son adolescence, M. Aimé Pallière accomplit ce prodige de concilier en lui les aspects les plus opposés d'Israël, mais il réalisa cet autre miracle d'avoir pu adopter une religion nouvelle sans rompre avec celle qu'il quitta. Jamais hérétique, apparent ou réel, ne fut moins excommunié. M. Pallière conserva à l'égard de Rome l'attitude d'un fidèle reconnaissant, et les
fidèles de l'Église ne lui retirèrent aucune de leurs sympathies. On a vu des ecclésiastiques, introduits par lui dans les milieux juifs, accepter de parler sous son patronage et une publication catholique reproduire un sermon qu'il avait prononcé dans une synagogue.
C'est que, découvrant en Israël le porteur d'une idée qui intéresse toute l'humanité, M. Pallière, disciple de l'illustre rabbin italien Élie Benamozegh, a conçu le judaïsme comme un véritable catholicisme qui, sans exclure l'autre, le dépasse, car il groupe autour de lui, en une vivante synthèse, toutes les familles religieuses de la terre.
Edmond Fleg