L´or de Napoléon : sa stratégie patrimoniale 1806-1814
EVRARD (Sébastien)
18.00 €
Disponible en stock
Si l'empereur Napoléon Ier (1769-1821) est bien connu pour sa vie publique comme pour sa vie privée, en revanche, on connaît moins ses sentiments à l'égard de l'argent, du droit et du patrimoine. Cet ouvrage apporte donc des éléments nouveaux sur ces trois points : comment l'empereur investissait-il les deniers qu'il recevait de l'État ? Exigeait-il de la prudence ou du rendement ? Quelle était son attitude à l'égard du droit et particulièrement du Code civil ? L'acceptait-il comme tout citoyen ? Que voulait-il faire de Paris ? Pourquoi a-t-il voulu réunir le palais du Louvre à celui des Tuileries ? Nourri par des actes peu connus conservés aux Archives nationales et issus de la Maison de l'empereur, cet ouvrage commente des informations restées inédites. Il nous livre l'image d'un empereur tour à tour urbaniste, comptable, juriste, soucieux de l'emploi des deniers publics et de la grandeur de la France. En définitive, l'attitude de l'empereur à l'égard de l'argent, du droit et du patrimoine repose sur la clarté, la prudence et le strict respect du système juridique : Napoléon entend montrer l'exemple à ces millions de Français d'origine italienne, allemande, néerlandaise, réunis dans l'Empire français qui rayonna sur l'Europe de 1804 à 1814.