Marie Lorteau et les apparitions de la Vierge à la Lande 1882-1883
GRONDIN (Laurent)
18.00 €
Disponible en stock
En cette fin de printemps de 1882, dans un hameau du sud de la Loire-Inférieure (Loire Atlantique), à la limite du département de la Vendée, la Sainte Vierge Marie "apparaît" à une enfant âgée de 8 ans, très pauvre, de Saint-Colombin (St Colomban) : Marie Lorteau.
Ces apparitions, non reconnues à ce jour par l'Eglise, perdurent jusqu'au début de l'automne 1883. Ensuite la "voyante" n'en dit plus rien et garde le silence jusqu'à sa mort. Après une vie de prières, de sacrifices, de dévouement, de labeur, de pauvreté, elle décède à l'âge de 74 ans, peu après avoir repris du service.
Sur un cahier d'écolier, aujourd'hui disparu, mais dont une partie fut retranscrite, sont rapportés les dialogues qu'elle aurait eus avec l'apparition céleste.
La piété populaire resta fervente, puis, un jour de février 1955, une statue de Marie et l'Enfant Jésus fut érigée puis bénie sous le vocable de Notre Dame du Rosaire par Mr l'abbé Guilbaud, curé de la paroisse, en présence du Révérend Père Aumaitre, missionnaire diocésain, et d'une foule très nombreuse. Le Révérend Père Aumaitre, dans son "prêche" s'écriera : "La Vierge Marie était là. La Vierge Marie est là !"
Les évènements de la Lande qui firent grand bruit à l'époque, ainsi que la vie de cette voyante, restent étrangement méconnus. Cependant un courant de prière n'a jamais cessé jusqu'à ce jour ; le site des apparitions remarquablement bien entretenu invite le passant à s'y arrêter.
Sur le lieu même "des faits", 130 ans après, la prière continue. 
Laurent Grondin, père de famille, a réuni dans ce livre ce que l'on peut savoir aujourd'hui sur le sujet.