Retour sur l´infaillibilité - La primauté pontificale
ACTION FAMILIALE ET SCOLAIRE
1.50 €
Disponible en stock
Retour sur l'infaillibilité La primauté pontificale. 

Dans la brochure AFS "Jugements solennels et magistère ordinaire et universel", il a été montré que le privilège de l'infaillibilité découle de la primauté absolue du pontife romain.
Cette notion de primauté pontificale est souvent mal comprise ; d'où l'intérêt de la note explicative sur ce sujet que nous a envoyé un prêtre ami.
Depuis Vatican II, la doctrine officielle de l'ensemble des théologiens et de l'ensemble des évêques est que :
"Le collège épiscopal qui inclut nécessairement le pape est lui aussi, sujet de l'infaillibilité".
Une personne amie, qui nous en faisait la remarque appuyée, ajoutait par ailleurs que :
"Cette doctrine était affirmée bien avant le concile Vatican Il par l'ensemble des théologiens".
Nous ne nions nullement que cette doctrine soit quasi unanime et "officielle" dans l'Eglise actuelle et qu'elle remonte bien au-delà de la période conciliaire.
Ce que nous disons par contre c'est qu'elle est fausse !
Au plan de l'infaillibilité, le Souverain Pontife n'est pas inclu "dans le Collège épiscopal, mais se situe au-dessus du Collège.
Ce qui commande toute la question c'est la notion de primauté.
En effet, c'est de la juste compréhension de la primauté du pape que découle la juste compréhension de l'inclusion du pape dans le Collège épiscopal. Et cette inclusion, à son tour, commande la question si embrouillée et si controversée du sujet (1) de l'infaillibilité.