Corpus Christi - La communion dans la main au coeur de la crise de l’Eglise
SCHNEIDER (Mgr Athanasius)
13.00 €
Disponible sous peu
L'Incarnation de Dieu atteint son véritable sommet d'auto-humiliation et d'autodépouillement dans le mystère de l'Eucharistie. Dans ce sacrement, le mystère du "Dieu avec nous" se révèle de façon inégalable, avec toutes les conséquences de l'amour incommensurable de Dieu. Le Christ n'est pas seulement le "Dieu avec nous". Il est le Dieu qui, dans la petite hostie consacrée, se donne de façon inconditionnelle aux hommes. Jésus-Eucharistie est véritablement l'Être le plus pauvre et le plus démuni de toute l'Église et Il l'est tout particulièrement au moment de la distribution de la communion.
Pendant la communion, on assiste de nos jours à un surprenant manque d'attention et de respect envers la présence réelle de Dieu incarné dans l'hostie consacrée. Les actes extérieurs d'adoration envers l'hostie sont souvent réduits au strict minimum. Avec le temps, cette façon négligée de traiter l'hostie consacrée conduit à une croyance dans l'Incarnation et la transsubstantiation qui n'est plus que théorique.
L'Eucharistie est au centre de la vie de l'Église. Elle est donc au cœur de la crise que vit encore l'Église aujourd'hui. Pour soulager ce mal, il faut donc restaurer un culte digne de Jésus-Eucharistie dans l'hostie consacrée.  
Né en 1961 au Kirghizistan, Mgr Schneider est évêque auxiliaire de l'archidiocèse d'Astana, capitale du Kazakhstan. Il est président de la commission liturgique et secrétaire général de la conférence des évêques catholiques du Kazakhstan.