Sourcier ou cibliste - Les profondeurs de la traduction
LADMIRAL (Jean-René)
25.00 €
Disponible en stock
Depuis plusieurs années déjà la question du littéralisme en traduction (traduction littérale, mot-à-mot, "belles infidèles", etc) occupe le devant de la scène à l'occasion d'un article publié par Jean-René Ladmiral, sous le titre "Sourciers et ciblistes", qui a fait polémique. Ces deux concepts, maintenant couramment admis dans le milieu de la traduction, font écho à un débat immémorial qui retrouve une actualité marquante en des termes renouvelés dans de très nombreux secteurs de la traduction.
Cela concerne les domaines traditionnels de la traduction littéraire et, plus encore, de la traduction des textes sacrés, mais aussi l'univers professionnel de l'interprétation de conférences et de la traduction technique ou "pragmatique", qui connaît une expansion massive et croissante dans le monde moderne. Au-delà des questions esthétiques (et religieuses), on découvre qu'il y a même des problèmes diplomatiques et politiques.
Cela concerne aussi bien sûr la philosophie et les sciences humaines comme en témoignent par exemple les polémiques touchant la retraduction des oeuvres de Freud ou certains textes de Heidegger. En réalité, ces questions théoriques renvoient à des enjeux sous-jacents touchant des problèmes plus profonds. Ainsi JR Ladmiral va-t-il jusqu'à diagnostiquer un impensé religieux de la traduction et même un "inconscient théologique" à l'arrière-plan du travail de certaines traductions et des vives controverses dont elles fournissent la matière.
Plus fondamentalement encore, il arrive que la problématique de la traduction devienne l'enjeu idéologique d'une mise en cause des identités collectives en présence dans le cadre d'une communication inter-culturelle qui est loin d'être toujours apaisée.  
Jean-René Ladmiral, né en 1942, germaniste, traducteur et philosophe, a enseigné à l'Université Paris X Nanterre et à l'Université de Genève et est aujourd'hui professeur à l'ISIT (Institut de management et de communication interculturels de Paris). Traducteur de Kant, de Jürgen Habermas, d'Adorno, il est notamment l'auteur de Traduire : théorèmes pour la traduction (Gallimard, collection Tel), et d'un très grand nombre d'articles de référence qui font de lui l'un des fondateurs de la traductologie.