Pour la haute intelligence française
BARRES (Maurice)
20.00 €
Disponible en stock
". Quand nous mesurons les services qui nous furent rendus de 1914 à 1918 par la haute culture morale et intellectuelle, par l'esprit religieux et par l'esprit scientifique, nous les considérons l'un et l'autre comme les biens les plus précieux de la nation. Nous avons, pour l'heure, un devoir de gratitude à remplir envers les savants français. Celui qui écrit ces lignes a dit un jour à la tribune de la Chambre qu'il défendait l'église de village au même titre que le Collège de France. Et il ajoutait: "Où la civilisation est-elle défendue aujourd'hui ? Dans les conseils d'administration ? Je ne suis pas de ceux qui le croient. Elle est défendue dans les laboratoires et dans les églises."